Montres vintages et les circuits automobiles

J’ai 60 ans, je suis au volant d’une Ferrari sur le mythique circuit de Montlhery et j’admire le tableau de bord. Je viens de m’asseoir au volant de mon cadeau : une Ferrari 488 GTB.
En fait mes filles ne m’ont pas offert toute la Ferrari mais seulement 2 tours de circuit !
Moi le passionné de montres vintages, je découvre à ce moment une évidence.
Le tableau de bord de la Ferrari évoque irrésistiblement le cadran de ma Yema Rallygraf.
Les mondes de l’horlogerie et de la course automobile partagent la même passion de la précision et du temps.

Dunhill puis Tag Heuer ont associé leurs noms à la création d’instruments de bord pour l’automobile au debut du XX eme siècle.

Mais le rapprochement entre le public passionné de sport automobile et la montre a lieu véritablement en 1963 quand Rolex créé un partenariat avec le circuit américain de Daytona. Décidément les sixties que nous affectons particulièrement sur le site www.horlodent-montresvintages.fr ont vu la naissance de modèles de montres illustres.

La Rolex Daytona toujours commercialisée, reste une valeur sûre de l’horlogerie.
Nous sommes dans un monde masculin et sportif. La montre évoque la vitesse, le bolide la concrétise. C’est ainsi que je suis parti à la recherche des rapports entre Formule 1 et montres vintages. Le sujet est vaste et riche en anecdotes.

D’abord un détour par le cinéma avec Le Mans 1966 et le duel Ford-Ferrari et en 1971 le film « LE MANS » avec Steve Mac Queen dans lequel l’acteur va partager la vedette avec la Tag Heuer qui est à son poignet.
Pour la petite histoire, la Tag Heuer Monaco a été conçue en 1963 en réponse à la Rolex Daytona mais la vente des « MONACO » explosera seulement après la sortie du film avec Steve Mac Queen.

Quelles sont les marques de montres qui ont donné le nom d’un circuit automobile à un de leur modèle ?

Depuis 1950 les circuits ayant accueilli une manche du championnat du monde sont au nombre de 79. La France peut s’enorgueillir de posséder des circuits de renommée mondiale.

En France

Le circuit du CASTELLET inauguré en 1970 ou se déroule chaque année le Grand Prix de France qui a inspiré la jeune marque française grenobloise « Boissier Paris ». Sa montre Castellet Squelettique est toute entière tournée vers le sport automobile.

Le circuit du MANS
Connu dans le monde entier par sa course des 24 heures, épreuve d’endurance pour les pilotes et les machines.

– Tag Heuer et sa Monaco Gulf. Steve Mac Queen qui insista pour la garder au poignet tout au long du tournage du film « LE MANS » en 1971. La Tag Heuer Monaco est cesse rééditée de nos jours. Quant aux modèles vintage, ils atteignent des sommets.
– Herma, marque horlogère française du Doubs, qui a eu ses heures de gloire de 1950 à 1970 avait créé une montre chrono « LE MANS » une vraie vintage comme on les aime sur le site www.horlodent-montresvintages.fr.
– Maurice De Mauriac, marque suisse et sa montre automatique Le Mans Orange.
– Steinhart, marque Allemande, et sa série « Le Mans GT »

Le circuit de Monaco
Ce circuit « temporaire » en pleine cité dans une principauté prestigieuse est un concentré de vitesse et de luxe et un exercice de haute vélocité.

– Une montre « Circuit Grand prix de Monaco » évoquant le passé et l’avenir de la course avec le dessin du circuit sur le cadran commercialisée par l’Automobile club de Monaco.
– La Monaco de Tag Heuer, sponsor officiel du Grand Prix de Monaco Historique
qui vient de dévoiler une nième version, certes fois en rouge et blanc aux couleurs de la principauté de Monaco.
– L’Oméga Seamaster Monaco de 1982 existe bien mais ne semble pas avoir de lien avec le circuit automobile.
– La Rolex Daytona « Grand prix de Monaco » dont un exemplaire fut remis au vainqueur de Grand Prix de Monaco en 1996.
– Seiko et son chronographe Seiko Monaco créé en 1980.
Chopard et son chronomètre Chopard Monaco Historique en 2018.

N’oublions pas le rallye de Monte Carlo
– Une montre chrono « Rallye de Monte Carlo » avec la plaque rouge bien reconnaissable sur le boîtier, en vente à la boutique de l’Automobile Club de Monaco.
– Girard Perregaux et sa « Girard Perregaux Monté Carlo Rallye BMC Cooper Limited Édition ».
– Une « Rallye Monte Carlo » vétérante créé en Suisse en 1911 pour l’automobile Club.
– Tudor et son chronographe Héritage Monte Carlo.
– Oméga et sa rare Seamaster Monte Carlo.
– Misaki (Suisse) et sa Monte Carlo Gran Date.
– Komono Winston et sa Monte Carlo Brown Pony.
– Dalil et Dalil Satellite Monte Carlo.
– Christopher Ward et sa Monte Carlo édition limitée MC 2012.
– Agonet sa montre Monte Carlo tachymètre.
– Laco (Allemagne) et son chronographe automatique Laco Monte Carlo
– Itime et sa Monte Carlo All Carbone MC4300l-C-MC02.
– Wilhelm Herz (Japon) et sa Monte Carlo de 2017.

En Allemagne

En Allemagne, deux circuits principaux :
Le Circuit d’Hockenheim en Bade-Wurtemberg
– Velocitech, jeune marque qui a créé le chronographe Velocitech Hockenheim
– Duward et son Aquastar Hockenheim
– Laco, marque horlogère allemande ne pouvait qu’honorer un de ses circuits célèbre en créant le chronographe Hockenheim Automatic, récent mais tellement beau.

Le circuit du NURBURGRING est un circuit réputé très difficile.
– La Nurburgring Classic Richard Mille.
– MC Performance a créé la montre 911 turbo Nurburgring, Duward une Aquastar Nurburgring, Velocitech une montre Nurburgring

En Italie

Le circuit de MONZA au nord de Milan est aussi un circuit mythique très Vintage qui a largement inspiré les créateurs horlogers depuis plusieurs décennies.
– Tag Heuer marque à vocation très « automobile » va se retrouver plusieurs fois citée.
Le chronographe Tag Heuer Monza décliné sous plusieurs formes connaîtra et connaît encore un succès planétaire.
Malheureusement introuvable sur le site HORLODENT !
– Dugena sort un modèle Monza dans les années 60
– Vetta également crée en 1970 « sa » Monza très vintage.
– Rotary crée en Suisse une très jolie Monza avec ses drapeaux à damiers,t rès recherchée également.
– Mazzucato marque italienne vient de sortir sa RIM Sport Monza Automatic en Carbone.

Le circuit D’IMOLA toujours en Italie
La firme italienne Lambretta (les célèbres scooters) a créé en 2016 un superbe chronographe baptisé « IMOLA BLACK » avec son aiguille façon tachymètre.

Le circuit de PESCARA moins connu mais Ingraham a baptisé sa montre automatique : Pescara Ig Pesc.

Le circuit de SAN REMO au nord de l’Italie a disparu en 1951 mais son nom reste dans les mémoires automobiles.

La firme Detomaso a créé un modèle San Remo en souvenir, malgré tout plus orienté vers la plongée sous-marine que sur la compétition automobile.

Le circuit de MUGELLO
La maison Lambretta a présenté la montre Chronographe Mugello équipée d’un mouvement MYOTA 0520 pour homme en acier de couleur rose avec un bracelet silicone noir.

Le rallye Mille MIGLIA depuis 1977, se dispute à travers les montagnes de Lombardie.
La « 1000 MIGLIA » des montres Chopard Classic Racine.

Au Portugal

Le circuit D’ESTORIL
– Hamilton célèbre horloger Suisse crée en 1965 l’Hamilton Estoril 300 M en l’honneur du circuit portugais. Une vraie et belle montre vintage comme on les aime sur le site www.horlodent-montresvintages.fr
– Jaques Richal en SUISSE crée le modèle Estoril version montre et chronographe.
– Lotus crée également son modèle Monza quartz
Ces deux derniers ne sont pas vintage, vous ne les trouverez donc pas sur notre site.

En Grande-Bretagne

Le circuit de SILVERSTONE très médiatisé a donné son nom aux modèles de deux grandes marques horlogères :
– Tag Heuer toujours très présent dans la compétition automobile lance en 1974 le chronographe Silverstone au boîtier rond et carré, une innovation et un pied de nez à la géométrie traditionnelle.
Tag Heuer vient de rééditer l’emblématique chrono Silverstone.
– Graham marque horlogère établie en Suisse, créé par un Londonien lance la Silverstone en 2002, déclinée dans de nombreuses version plus techniques et plus luxueuses les unes que les autres.

Pour mémoire CMW en Chine vient de créer la CMW Silverstone quartz que vous ne trouverez pas sur notre site.

Le circuit de BROOKLANDS
La marque suisse Charmex a créé récemment un chrono Charmex Brooklands CH 2190.

 

En Belgique

Le circuit de SPA FRANCORCHAMPS, un circuit mythique que la jeune marque Raidillon a voulu honorer en créant deux modèles dont un chrono dont les cadrans portent le nom du circuit.
Anecdote : le nom des créateurs Raidillon évoque pour les connaisseurs du circuit de SPA le Raidillon de l’Eau Rouge, côte très raide à 17 % succédant à une descente que les pilotes négocient à 300 km/h.

 

Au Japon

Le circuit du SUZUKA
– La marque Hublot a honoré le circuit japonais avec la F1 King Power Suzuka
– La marque Velocitec et sa Velocitech Suzuka
– Les montres Jacques Lemans et la Sports Suzuka
– La société de la Scuderia Ferrari et sa montre à cadran noir « Suzuka »

Aux USA

Le circuit DAYTONA INTERNATIONAL SPEEDWAY
Inauguré en 1959, il évoque immédiatement la Rolex Daytona, un chronographe taillé pour les circuits.
Lancé en 1963 le Cosmographe Rolex, conçu pour la compétition automobile, traverse les ans sans prendre de rides.Indissociable de l’acteur Paul Newmann et son rôle dans le film Virages en 1968.

Le circuit de SEBRING, connu pour ses « 12 heures de Sebring » est souvent présenté comme une épreuve préparatoire aux 24 heures du Mans en France.
– La marque Suisse Alpina présente un chrono GMT Alpina 12 Hours Of Sebring
– Heuer toujours présent dans la compétition automobile présente un Chronomètre Sebring mais pas de montre Sebring.

Le circuit D’INDIANAPOLIS, un des plus ancien puisqu’il date de 1909 et qu’il accueillera les premiers « 500 miles d’Indianpolis » en 1911.
Pour la petite histoire, le revêtement du circuit était au départ en briques !
En 1961, la piste est asphaltée mais une petite bande de 91 cm sur la ligne de départ est laissée en brique. On l’appelle le Yard of Bricks.
– Tag Heuer que l’on a retrouvé dans la plupart des grands circuits signé une Tag Heuer Formula 1 Indianapolis 500 portant sur sa lunette INDY 500 en rouge.
– F.P. Journe en partenariat avec Jean Alési créé une série limitée l’Octa Sport Indy 500 en commémoration des 500 miles d’Indianapolis.
– Franck Muller Genève signe un modèle Indianapolis série limitée à 50 exemplaires.
– La marque Radiant signe une montre New radiant Indianapolis RA 907702 pour femme.

Enfin une marque qui associe la femme à la compétition automobile. Le site www.horlodent-montresvintages.fr qui se veut respectueux de la parité homme-femme dans le choix des montres vintages se doit de féliciter cette jeune marque.

– La marque Roamer présente en 1970 la Roamer Mustang Indianapolis, une montre vintage de collectionneur.
– La marque Invicta propose l’Invicta Men’s Automatic Watch-NFL Indianapolis Colts Blue.
– La marque Sparco présente une gamme Indianapolis
– La marque japonaise Youngblood présente son modèle Indianapolis en acier.
– La marque Silverstones propose une montre Indianapolis.
– Nautec propose son Chronographe No Limit Indianapolis réf 11456.
– NFL propose l’Indianapolis Jeunesse Colts Rookie portant un fer à cheval bleu sur le cadran.

La Course automobile CARRERA PANAMÉRICANA hyper dangereuse va donner son nom à une montre mythique, le chronographe Heuer Carrera.
Pour l’anecdote, le terme Carrera en espagnol signifie à la fois la route, la course, le parcours. Jack Heuer a cette révélation en 1963 et l’année suivante naît le célèbre chrono Carrera.

L’intérêt des marques horlogères pour la compétition automobile est en pleine expansion.
Les montres vintages sont en petit nombre mais ces dernières années les créations se multiplient.

Certaines marques se sont contentées de s’inspirer de la compétition automobile en créant des cadrans évocateurs.
Ce sera l’objet d’une deuxième partie sur les cadrans de montres
En attendant n’hésitez pas à m’indiquer par mail le nom de circuits liés aux montres que j’aurais omis de signaler.

Une réponse

Les commentaires sont fermés.